De bronze et de souffle, nos coeurs | Jeanne BENAMEUR | Edisions Bruno DOUCEY | 2014

 

Jamais assez c'est trop

 

Elle cherchait à donner

et donner encore

plus

mais elle n'a qu'un seul coeur

 

alors

le corps sans limite donné

et donné encore

plus

mais elle n'a que deux seins

 

ce ne sera jamais assez

il faudrait multiplier cette chair tenue aux limites

d'un corps de femme

il faudrait partager et partager encore

le don

jusqu'à ne plus pouvoir donner

que l'infime étincelle

d'amour

contenue

dans chaque poussière de lait

ou d'océan.