Solitude des Seuils

 

Bleu violine la mer

miroir de lumière

ou peut-être de pluie

 

mirage des mots nus

 

- mousses odorantes

émaillées de douceur -

 

enchevêtrements de routes

diluées là-bas

 

- loin -

 

sous des cieux indécis

nappes de brume blanche

à perte de regard

 

- et ton regard

 

épris de rêves illicites

 

 

Angèle PAOLI ,Solitude des Seuils,

Editions Colonna, 2012, p.23.