Charles JULIET /  " Voilà le point délicat. Le trajet de chacun vers sa vérité, l'effacement du moi, le tourment du manque, la longue patience, la refondation de l'être au prix d'une seconde et douloureuse naissance : voilà qui est nommable et partageable. Du moins dans la langue neuve du poème, traduite du silence [...] ".